Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog LUSTEMBERGER - FORMATION - ACTU

2013 : Année du bien-être au travail ? Si seulement c'était vrai ....

10 Décembre 2012 , Rédigé par lustemberger-formation-actu

Bien être / mal être : Comment redonner l'envie
de travailler ?danger travail

Pourquoi ces questions sont-elles autant posées depuis ces dernières années ?

Le mal-être au travail est-il nouveau ? Avant 2008, il n'a jamais existé ? 
C'est le mal de notre siècle ? C'est le virus de notre société ? C'est le résultat de la transformation du travail ?
Pourquoi les salariés en entreprise sont-ils si sombres et si peu épanouis aujourd'hui ?
Mon métier me fait rencontrer une diversité de population en entreprise. C'est la richesse des rencontres dans nos métiers de la formation. C'est aussi le miroir de la réalité vraie, issue des équipes et des collaborateurs qui viennent suivre une formation, en dehors de leur contexte.
J'ai la chance de pouvoir échanger avec les responsables RH, les dirigeants et les employés, les chefs de service, les ouvriers, les techniciens..... Chacun a son avis sur le problème posé. Je reçois chaque jour des histoires personnelles, des histoires vécues dans les entreprises, à l'abris des regards, vécu seul sans avoir la possibilité de le partager à quelqu'un.

Hélas le constat est alarmant. Toujours plus d'objectifs et de résultats, toujours plus vite avec moins de communication.

Il y a une chose que je n'arrive pas à comprendre : 2013 , pourquoi le mal-être professionnel est-il aussi présent ? 

On parle d'entreprises labellisées qui reçoivent le prix de l'excellence et du management  ( France télécom a eu son prix !!!!!)  par TOP employeurs, et personne ne se soucie de la vérité vécue pas les salariés. La vérité vécue de l'intérieur. 

Les responsables de "TOP employeurs" sont incapables de répondre à ce constat dramatique. Normal, dans leur bureau feutré loin de l'agitation du terrain et protégé, ils n'ont aucune idée de la réalité du terrain. Seuls les financements de leurs évenements sont une priorité. Pour clôturer le tout , leurs enquêtes sont menées en interne par des salariés "choisis" sur mesure.  Quelle objectivité pour les enquêtes menées et leurs résultats....

Avec ces labels, ces fausses notations, ces critères fictifs, comment rendre la vérité et éclairer nos lecteurs ?

Stop aux mensonges ....

Rétablir la vérité et comprendre ce qui se passe devrait être une vraie priorité pour tous.

Mais cela ne semble interresser personne. 10000 emplois suprimés chez France télécom cette année , aucun média n'en parle.

Le mal-être progresse en France , personne n'en parle. Silence radio. L'iceberg est en vue mais on ne le voit pas , cause de brouillard.

Des formations sont proposées, personne ne s'inscrit. Pourquoi ?

Participer à ce type de formation peut sans doute faire peur aux entreprises car cela montrerait que dans mon entreprise , j'ai des problèmes ?!!! Avouer , c'est déjà dire que je suis coupable ?

Le silence est plus simple. Le mal-être au travail est partout. Dans les milieux institutionnels comme dans les entreprises privées. Le virus est là. Bien présent, prêt  à contaminer la population.

 

Dans une société fragilisée par le manque d'emploi, sensibilisée par les risques de précarité et d'insécurité ....... le salarié , l'employé ou le cadre supérieur préfère encore subir plutôt que d'abandonner sa place. Capituler pour ne pas savoir ce que je vais devenir ?

La situation est-elle devenue inextricable ? Aucune solution en vue ?

TITANIC ? Le naufrage est-il prévu ?
Comment agir ? Comment mobiliser les équipes ? Comment sensibiliser les responsables d'entreprise ? Comment faire passer les messages pour faire réagir nos dirigeants ?

Il existe encore de véritables tyrans en entreprise. OUI !!. ils sont encore là. Sauf qu'ils ne savent pas qu'ils sont tyrans car personne n'ose leur avouer leurs attitudes ou leurs actes. 

Il est facile de se dire : Cela n'existe plus, nous ne sommes plus en 1950 , ni à l'ère industriel.!!!! Ce que me disent certains étudiants en école de commerce, encore loin de la réalité du terrain. 

Si cela peut rassurer , nous sommes en 2013, et le management par la peur est encore bien réel. 

Des tristes exemples sont répertoriés tous les jours en France . Autant en PME / PMI, grands groupes,  et milieux institutionnels.

 

Le chantage à l'emploi, le chantage à la précarité ...le chantage , toujours le chantage.... L'épuisement professionnel .... l'accident au travail...... Il nous faut prouver que nous sommes meilleurs, plus forts, plus rapides, plus résistants et ...plus rentables que les autres collaborateurs..... La LOI du meilleur est bien présente.


De l'autre côté le pouvoir, l'ascension sociale, la réussite, l'égo démesuré de certains responsables peuvent aussi être la source de comportements "déviants" qui mènent tout droit vers le mal-être de leurs équipes.

Chaque collaborateur ne part pas avec les mêmes armes au départ.

Sommes nous tous formés pour aller combattre le mal ? Sommes nous formés dès notre enfance à subir le harcèlement ou la détresse morale ?

Notre éducation, notre cadre de référence ne nous ont pas épargné. Si en plus le milieu professionnel s'en mèle! Dur dur pour subsister dans cette jungle du travail. 

Existe-il des camps d'entrainement pour combattre le mal ? 

Les formations ont le mérite d'exister. Mobilisons nous et agissons pour réussir ce combat.

Sensibiliser le management des entreprises aux situations à risques psychologiques.

Quand on sait que dans certains secteurs , comme "médecine", aucun cours de communication, ni de management sont répertoriés ? Alors que la plupart sont amenés à piloter des services ?  Les résultats sur le terrain sont alarmants.

Apprendre à se remettre en question.

OBSERVER notre environnement de travail pour bien identifier les signaux apparants. ECOUTER et COMMUNIQUER.

Les réseaux sociaux  et les outils de communication actuels ne favorisent en rien cette démarche. ils nous éloignent du contact physique. Le virtuel ne remplacera jamais la réalité de l'échange en face à face . 

SENTIR et VOIR : Le seul moyen pour être connecté physiquement avec l'autre.

Se renforcer et apprendre à dire "NON". S'affirmer sans crainte. Se positionner en adulte responsable. 

Etre FORT et SAVOIR exprimer ses envies, ses peurs ,....sans culpabiliser. 

Facile à dire, mais pas facile à faire quand chacun est dans sa routine, chacun est séparé par ses mondes virtuels, séparé par son bureau, séparé par sa cloison, séparé par son éducation, séparé par sa propre peur.

Comme disait Paolo Coelho :" Si vous pensez que l'aventure est dangeureuse, essayez la routine, elle est mortelle....."

Ce qui me rassure , c'est aussi de rencontrer des salariés heureux, épanouis, impliqués et mobilisés. Cela fait du bien et nous rend plus fort. Car le monde des "possibles " est bien là . 

 

Il nous faut FORMER  davantage vers la solution du "bien -être au travail."
STopper les formations sur le "mal-être au travail." Ne restons pas sur le problème.

Activons les solutions  et  informons nos futurs successeurs dans nos écoles, écoles de commerce et hautes écoles Françaises.

Ils doivent  connaître cette réalité, prendre conscience concrètement des faits afin qu'ils puissent nous apporter un monde professionnel meilleur pour nous donner encore plus envie d'y travailler.

 

Bon courage pour 2013


 

Hervé LUSTEMBERGER

 


 




 

Lire la suite